mardi 31 décembre 2013

2014, l'année de tous les miracles : La courbe va s'inverser !

Peu après son élection, le Président Hollande (1) a promis d'inverser la courbe du chômage, qui était alors croissante.
Les derniers chiffres du chômage de 2013 sont tombés la semaine dernière et n'ont montré aucun signe de retournement. Sapin (2) a alors annoncé à qui voulait l'entendre que le début de l'inversion était pourtant visible !

Mais qu'ils se rassurent: En 2014, la courbe du chômage va s'inverser.

mercredi 27 novembre 2013

Mercredi 27 Novembre 2013: Quelques nouvelles du Comex

Le Spot Nouveau est arrivé : Bonne année 2014 !

Aujourd'hui marque le passage du cours spot au contrat Février 2014. 

Hier était l'échéance du contrat Novembre 2013, qui est naturellement suivie par l'ouverture de l'exécution du contrat décembre et donc le spot est transféré sur le prochain contrat majeur qui est Feb14. 

Les cours de l'or sont donc déjà passés à la nouvelle année. Il faudra s'attendre à une hausse de la volatilité, qui est un impact du passage à une échéance plus lointaine.

Novembre : Livraisons d'or à sec.

lundi 25 novembre 2013

Argent et Or sont moins chers qu'ils ne sont rares !

Les analystes nous mettent souvent le GSR sous le nez comme preuve que le prix de l’argent est sous-évalué.
Selon les sources, celui-ci devrait varier entre 17 et 27 alors qu’il est actuellement au-delà de 62.

Qu’est-ce que le GSR ?

mercredi 20 novembre 2013

Quelle mouche les a piqué ?

Les Chinois accumulent de l’or, beaucoup d’or. L’Asie a absorbé quasiment les deux tiers de la demande d’or d’après les chiffres on ne peut plus officiels du Conseil Mondial de l’Or (WGC, in Gold Demand Trends Third quarter 2013, p19).
Les rares réactions face à cet état de fait me laisse pantois et le manque de réactions officielles est encore plus inquiétant je pense.

vendredi 15 novembre 2013

Dernier rapport du WGC : ce qu'on ne vous dit pas

Le dernier rapport du Conseil Mondial de l'Or est sorti et comme à l'accoutumée les marchands de couleuvres sont au taquet pour tenter de vous les faire avaler.


Je me suis procuré ce rapport et je l’ai lu.

Après lecture, je peux me rendre compte à quel point que de moi aux merdias officiels nos interprétations peuvent diverger.

Chypre en crise au milieu de la City, un signe ?

Est-ce un signe des temps?
Il ne fait pas bon d’afficher les couleurs de l’île déchue en plein cœur de la capitale financière, comme le démontre cette expérience malheureuse de ce taxi malchanceux arborant les couleurs de Chypre échoué le long d’un trottoir de la City de Londres avec deux pneus crevés.

Photo The Goldfisher, Aldgate High Street, City of London, Nov 15th 2013. 
Les règles du bail-in de la troïka auraient voulu que les occupants soient mis à contribution jusqu’à rétablissement complet de la situation mais point de clients en vue. Sans doute s’agissait-il de banquiers qui se sont dépêchés de filer à l’anglaise…

jeudi 14 novembre 2013

La JPM se ridiculise sur Twitter et réveille la grogne qui sommeille.



Décidément le 13 n’est pas un jour de chance pour tout le monde.
JP Morgan (JPM) a choisi le 14 Novembre pour lancer une session de Q&A (Questions-Réponses) avec leur administrateur Jimmy Lee en direct sur Twitter.


vendredi 8 novembre 2013

Le Réveillon cette année, c’est pâtes au beurre (2).

Black Friday promet de bien porter son nom cette année.

Les signes de moins en moins encourageants s’accumulent autour de nous :

jeudi 7 novembre 2013

La BCE nous fait son numéro: Les carottes sont cuites !

C'est réveillon pâtes au beurre pour tous cette année.

On ne sait plus à quel Saint se vouer, tellement les actions des acteurs des politiques qui nous gouvernent sont disparates et incohérentes.

mardi 5 novembre 2013

Métaux précieux: L’Inde continue à montrer l‘exemple en se rabattant sur l’argent métal.

Après les fortes restrictions sur les importations d’or, l’Inde importe des volumes record d’argent.

J’en ai déjà parlé sur ce blog tout comme il en est fait état un peu partout sur le net depuis le début de 2013, le Gouvernement Indien a sorti les gros moyens pour tenter de

vendredi 1 novembre 2013

L'inflation baisse, la GRANDE ILLUSION, le miroir à cons !

Ce matin j’ai failli m’étrangler en voyant ce qu’ils osent vous livrer en pâture comme un fait avéré :
L’inflation est au plus bas depuis quatre ans !
Mais ils la mesurent comment leur inflation les neuneus là ?! Eh oh, vous vivez dans quel monde ?

mercredi 30 octobre 2013

L'argent est davantage taxé que l'or en Union Européenne.

Investisseurs en argent, vous êtes damnés !

L'état vous force à payer de la TVA.
Qui peut me dire où se trouve la valeur ajoutée dans une barre brut de métal-matière première? L'essence

jeudi 24 octobre 2013

7 raisons de posséder des pièces d'or

Voici 7 bonnes raisons de posséder des pièces d'or :

Or: les mines font grise mine.

Un article publié par Rupert Hargreaves sur The Motley Fool hier dresse une image peu réjouissante de la situation dans laquelle les mines d'or et d'argent se trouvent actuellement.

Gold Miners Are Burning Cash at Current Levels

L'article fait référence à un rapport publié par Citigroup sur le secteur minier Gold & Silver. D'après celui-ci, les mines font face à une hausse de leurs coûts de production et la chute des

mercredi 23 octobre 2013

La faillite des États, quelle faillite ?

Si on s’en réfère à ce qui se dit dans la presse, tout le monde a l'air de s’accorder pour dire que l’or est en train de rebondir avant de replonger vers les 1150, 1000 voire 800 pour les plus pessimistes. 

Les raisons ? toujours pareil, la vie est belle, la crise est finie, les QE vont pouvoir doucement êtres mis à mort vu qu’on n’en a plus besoin vu qu’ils ont rempli leur rôle vu que l’économie reprend. 
Répétons tous ensemble : "La Crise Est Derrière Nous !" (Dixit Flamby)
À la bonne heure !

Le truc qui m’épatera toujours, c’est l’amnésie sélective des médias et de ses « experts » sur lesquels ils

mercredi 16 octobre 2013

6 incohérences sur le marché de l'or

Vous pourrez prétendre ce que vous voudrez, mais en tant qu’économiste diplômé de la Faculté de Sciences Économiques et de Gestion, j’ai de plus en plus de mal à interpréter ce qu’il se passe sur le marché de l’or depuis plusieurs mois. J’ai recensé 6 points pour lesquels je me pose des questions tant le marché ne semble plus réagir à aucune logique économique de libre marché.  

mardi 15 octobre 2013

L'histoire est condamnée à se répéter tant qu'on en aura pas tiré les leçons

En surfant au hasard sur les sites sur lesquels j'aime traîner, je tombe sur un document intéressant qui n'avait encore jamais attiré l'attention: une ligne du temps sur l'histoire du marché de l'or de Londres (disponible ici). Cette ligne du temps accessible gratuitement sur le site www.goldfixing.com, l'organisme en charge du fixing de Londres deux fois par jour.

Pour ceux qui ne pratiquent pas la langue de Shakespeare, voici en Français les trois points qui me semblent intéressants de noter:

vendredi 11 octobre 2013

Mini crash sur l'or: le marché de l'or a dû être suspendu ce matin sur le CME !

Le marché de l'or a fait l'objet d'une suspension automatique suite à une baisse subite du cours qui a entraîné une configuration de crash. Fort heureusement les coupe-circuit ont fonctionné.

Ce sera certainement l'info du jour sur le marché de l'or et elle nous a été dévoilée par Business Insider (lien ici):

Le trading sur l'or a été suspendu sur le CME à 8:42, heure de New-York, suite à une chute soudaine de cours de 25$ en moins de deux minutes. Cela a activé logiquement une série d'ordres Stops qui ont provoqué la suspension du marché*. Lorsque les stops, qui sont pré-programmés à l'avance,

Sans or, le bateau coule.

Dans les crises qui se déroulent en cascade depuis 2007 sous nos yeux tout enfumés par les écrans tirés à la sauvette par des décideurs désespérés qui tentent des ultimes tour de passe-passe tout aussi pathétiques les uns que les autres, il y a un grand absent du discours général. Un grand indépendant qui cependant tire bien son épingle du jeu. Ceci vient sans doute qu’il n’a jamais fait partie d’aucun tableau de pseudo-résolution de toutes ces crises. Cependant il pourrait bien être la solution ultime et définitive à ce grand festival carnavalesque auquel on assiste depuis déjà 5 ans.

Les plus instruits auront compris que je parle de l’or.

Non pas ses petits frères les métaux dits « précieux » - appelés ainsi simplement parce qu’ils valent plus cher que les métaux ferreux et non-ferreux- mais qui néanmoins ont tous davantage

jeudi 10 octobre 2013

Citation du Jour: Jim Rickards sur l'or, l'art et les Banques Centrales.


Fine art is a good investment these days because it behaves the way gold would behave if central banks didn't intervene. - Jim Rickards, 07 October 2013, on CBC TV source: ici
Le marché de l'Art est un bon investissement ces jours-ci parce que il se comporte comme l'or devrait se comporter si les banques centrales n'intervenaient pas. - Jim Rickards, le 7/10 sur CNBC.

C'est vrai qu'on n'a pas encore vu de banques d'investissements ou de banques centrales manipuler massivement le prix des Picasso ou des Monet ces derniers temps. Une niche à prendre ?

mercredi 9 octobre 2013

C'est l'or qui a établi la confiance dans la monnaie et rien d'autre que l'or.

N’oublions jamais que c’est l’étalon-or qui a servi pendant plusieurs milliers d’années sur l’humanité et qui a contribué à instaurer la confiance dans la Monnaie utilisée de nos jours par l’ensemble de la population.

Pour rappel, lorsque l’or fut utilisé quotidiennement comme monnaie, il n’était rien de moins qu’une marchandise-monnaie institutionnalisée. Quand l’or fut admis de tous comme un moyen de paiement légal, tout le monde n’y a vu que du feu dès qu’on a commencé à remplacer les lourdes pièces par des bons à valoir sur une quantité précise d’or, qui a pris par la suite le nom de billet de banque.

L’or était en circulation bien avant que les banques aient été inventées.

lundi 7 octobre 2013

La Chine ouvre un peu plus les vannes de l'aspirateur à or.

La Chine a soif de matières premières, ça on le sait bien depuis que les Chinois sont devenu les sous-traitants manufacturiers mondiaux. Mais tant que l’occident imprime des billets pour les payer, cela ne dérange personne qu’ils utilisent ces dollars dont l’encre à peine fini de sécher pour acheter des matières premières ailleurs dans le monde. C’est pratique car cela nous permet de nous débarrasser de nombreux déchets recyclables (vieux métaux, papier...) et ils donnent à l’Afrique l’impression de dialoguer avec des frères (ça leur change des vilains ex-colons).

Ce qui n’arrange pas l’occident, et les USA en particulier, c’est que la Chine s’est également lancé dans la quête d’acheter tout l’or possible dans le monde. Et ça c’est pas bon parce qu’ils n’étaient pas sensés faire ça avec tous les dollars imprimés par Bernie utilisés pour payer la camelote qu’ils nous fabriquent.

Reuters vient de relayer cette nouvelle qui témoigne de la voracité toujours plus croissante de la Chine pour l’Or : China to ease gold trade restrictions - central bank

La Banque Centrale de Chine a publié un document ce lundi 30 septembre dans lequel elle annonce l’ouverture d’une consultation publique concernant de nouvelles dispositions qui visent à assouplir les règles d’importations d’or et permettre ainsi davantage d’acteurs d’importer encore plus facilement du métal jaune. 

En résumé :
  • Les membres du Shanghai Metal Exchange ainsi que les miniers qui ont une production dépassant les 10 tonnes/an pourront obtenir une licence d’importation/exportation d’or. Cette licence est actuellement limitée à 9 banques alors que le SME compte 25 membres.

lundi 30 septembre 2013

QE infinity, ça veut dire "sans fin". Et ça va pas bien se terminer !

Super Bernankie se fait traiter de pleutre, de poltron, de peureux un peu partout depuis qu'il a admis du bout des lèvres que il ne mettra pas fin de sitôt aux Quantitative Easing, ces fameuses mesures d'assouplissement monétaires qui consistent à émettre de la monnaie et de l'injecter dans les banques pour relancer l'économie.

Mais qu'en font-elles les banques? Elles achètent des T-Bonds, des titres d'emprunt d'État, maintenant

mercredi 25 septembre 2013

Les 6 plus grosses erreurs des analystes à propos de l’or.

Le cours de l’or a suivi une évolution atypique au cours de la dernière décennie. Cependant, cette relique barbare, ce métal sans valeur intrinsèque est souvent malmené par des commentateurs qui répètent tous un peu les mêmes erreurs et surtout on l'air de ne pas vouloir en tirer les enseignements !
Depuis que le suis l'actualité aurifère de près, cela m'énerve de voir des aspects qui sont systématiquement ignorés, sous-estimés ou modifiés dans le seul but de faire passer un argumentaire préalablement orienté au sujet de l'or. 

J'ai recensé 6 erreurs grossières qu'un peu de bon sens peut vous permettre de détecter dans la propagande actuelle:

mardi 24 septembre 2013

Les stocks d'or du Comex remontent mais la situation demeure préoccupante.

Je me permet de relayer ici un article très intéressant paru en Anglais Lundi dernier sur Seeking Alpha.
Ils ont l'habitude de publier chaque semaine une revue des stocks d'or déposés au Comex, avec la constatation alarmante que depuis plusieurs mois ces stocks diminuent de plus en plus. Cette semaine ils nous font justement remarquer que ces stocks ont enregistré leur première hausse depuis deux mois.

L'article original est consultable ici.

Seeking Alpha, 22 Sep.13
"Dans le rapport de la semaine dernière, nous avons vu une autre semaine calme sur le front des inventaires d'or du Comex, avec l'inventaire "Enregistré" diminuant légèrement. Cette semaine, les inventaires d'or Enregistrés on montré une petite hausse pour la première fois depuis deux mois, mais la variation hebdomadaire n'a pratiquement pas bougé.

Suivre l'évolution des inventaires du Comex est fortement recommandé à tous les investisseurs sérieux en or physique et en ETF or (GLD, PHYS et CEF) parce que la moindre petite baisse anormale dans les inventaires pourrait être la preuve d'événements extraordinaires se déroulant en coulisses et qui pourraient finalement affecter le cours de l'or. 

Source: seekingalpha.com - http://www.sharelynx.com
Comme vous pouvez voir sur le graphique ci-dessus, après le grand déclin des inventaires des stocks d'or Enregistrés et Éligibles depuis la fin 2012, les dernières semaines on vu une stabilisation de ceux-ci. On va regarder cela de plus près mais auparavant, permettez-nous de vous expliquer le fonctionnement du Comex pour ceux qui ne sont pas familiers du sujet.

Introduction au Système de Stockage du Comex

COMEX est une place de marché qui offre des facilités d'entreposage et stockage de quantités de métaux pour le compte de ses clients. La liste de ses entrepôts/coffres officiels d'Argent métal peut être consultée ici et ceux d'Or ici. Dans le cas de l'or et l'argent, le métal est entreposé dans ces coffres officiels au nom des banques et leurs clients et peut être utilisé pour conclure/liquider les contrats de type Futures, être transféré entre clients ou tout simplement retirés. Cela permet aux gros détenteurs de métaux précieux d'avoir un moyen pratique d'entreposer leurs avoirs moyennant des droits de garde raisonnables. Très pratique en effet si vous détenez de très grandes quantités et que vous ne voulez pas les conserver dans votre cave.

lundi 23 septembre 2013

Gartman : "L'or est la plus stupide des matières premières"

Les joutes verbales anglo-saxones à propos de l'or n'en finissent pas de se poursuivre au plus haut niveau.

Le très suivi gérant de Hedge Fund Dennis Gartman, se lâche sur CNBC:

"L'or est mal compris, même par ceux qui ne jurent que par lui.
C'est la matière première la plus stupide de l'Histoire de l'Humanité.
[...]
C'est une monnaie, pas une matière première !"

D'après lui, vous comprendriez mieux l'or si vous le traitez comme une monnaie.
Dans le cas de l'or, ses meilleurs performances se remarquent contre les monnaies faibles, comme le Yen qui est en train de se faire dévaluer à toutes vitesse.

Pour cette raison, il rechigne à considérer l'or comme une valeur refuge mais plutôt comme une monnaie stable. Pour lui, une valeur refuge "ne varie pas de 2% ou plus dans une même journée".

A mon avis, je trouve dommage qu'autant de si brillants analystes continuent à s'entêter à voir le Dollar comme la monnaie la plus forte et la plus infaillible du monde.

Lisez l'article en anglais sur CNBC ici.



lundi 2 septembre 2013

Les mensonges sur la spirale de la Dette US

En cherchant un peu sur le Net je tombe sur les chiffres de la dette US, les vrais, pas ceux qu’on vous fait avaler. Enfin, techniquement ce sont les même, il y a juste que présentés autrement ils font beaucoup plus peur.

Donc voici les chiffres au 31/12 2012 tels qu’on vous les présente dans la presse :
Budget : 3.796 Milliards de Dollars (M$)
Déficit : 8% du PIB.

8% c’est pas si mal finalement, rien d’alarmant. C’est ce que vous pensez et ce que tout le monde devrait penser vu qu’ils font tout pour que ce soit le cas.

Mis entre les lignes, voici les chiffres qu’on ne dit pas :

Recettes :  2.469 M$
Déficit : 1.327 M$
Soit… un déficit de 35% des dépenses !!!
Et on trouve qu’on mérite un triple A avec ça ?!?

Dette Publique : 16.394 M$, soit 100% du PIB.

Maintenant imaginons que Barack arrive à stabiliser les dépenses de l’État et l’inflation et tout le reste. Pour financer le déficit de 2012 ils ont dû emprunter à 10 ans. Que si le remboursement s’étale sur 10 ans à un taux de 3%, on se retrouve à ajouter 4,5% de dépenses supplémentaires aux dépenses actuelles !
Cela veut dire qu’ils n’auront pas d’autre choix que d’augmenter leur budget d’autant, rien que pour financer la charge de la dette contractée pour couvrir le déficit. Et encore, je ne parle pas des QE infinity qui ont vu le jour depuis.

Avec les Quantitatives Easing, la dette a atteint les 17 mille milliards (en Anglais on dit Trillions mais en français on dit Billions) de dollars.
On comprend pourquoi il est VITAL que les taux d’intérêts restent artificiellement bas.

En cas de montée des taux d’intérêt de 1%, cela représente sur l’ensemble de la dette US une surcharge de

vendredi 30 août 2013

L’Inde double les marges sur l’Or et l’Argent


À partir de lundi prochain, les marges de trading sur les contrats Or et Argent sont relevées de 4 à 5 % par l'autorité indienne régulatrice du marché des matières premières. En outre, une marge supplémentaire de 5 % sera imposée sur l'or, l'argent et le pétrole « pour limiter la volatilité ».

Un trader devra maintenant déposer 330.000 roupies (4.900$) de marge pour acheter ou vendre un lot d’1Kg d’or contre 130.000 roupies auparavant.
Le Multi Commodity Exchange a enregistré un volume quotidien moyen de 28,8 tonnes en Aout dont la majorité provient de trades spéculatifs.
Avec la chute de la devise nationale (la pire en 20 ans), le prix de l’or a flambé ces derniers jours, le rendant plus attrayant aux yeux des spéculateurs.
La FMC annonce que la croissance de la volatilité ne leur laisse pas le choix que d’augmenter ces marges et promet que celles-ci seront diminuées dès que la volatilité baissera. Avec cette mesure, ils espèrent faire baisser les volumes d’environs 25 à 30%.

Cette mesure s’ajoute au bas de la (déjà) longue liste de dispositions prises par les autorités indiennes pour empêcher les gens d’acheter de l’or, à commencer par le relèvement des taxes à l’importation par trois fois pour atteindre 10% suivi de l’obligation de ré-exporter une partie de l’or importé par l’industrie de l’orfèvrerie.

Pendant ce temps, leur monnaie nationale continue de s’effondrer.

Lire ici les articles en Anglais de Reuters et Bloomberg.

jeudi 29 août 2013

USA: les MacJobs se mettent en grève pour créer de l'inflation.

Mac Jobs, ce n'est pas un terme qui désigne un emploi comme PDG d'une compagnie informatique qui aime les pommes, non c'est un terme qui est passé dans le dictionnaire pour désigner un job de base qui ne nécessite aucune qualification et qui est payé au minimum acceptable par le travailleur (souvent sous le minimum national). Ce terme est inspiré des emplois chez MacDonald's, cette chaîne de fast food qui emploie de nombreuses personnes sans qualifications.

Et bien vous savez quoi ? Ces employés commencent à se mettre en grève.
Voici l'article ici

En lien raccourci : http://bit.ly/19PAwJR

Notez que comme Olivier Delamarche l'avait souligné à de nombreuses reprises, la récente avalanche de fabuleuses embauches qui font croire à tout le monde que les US sont en train de sortir de la récession ne sont en fait que des MacJobs (emplois peu rémunérés dans la restauration et les bars). L'ironie du sort c'est que ces gens gagnent tellement peu qu'ils sont obligés de demander l'aide publique au travers des Food Stamps (qu'ils vont dépenser au McDo sans doute ? Hahaha). N'oublions pas qu'il y a en Amérique 32 Millions de familles (sur 78 millions) qui dépendent des Food Stamps d'après le magazine Forbes.

Moi cela me fait peur car ces gens sont nombreux et si on augmente leur salaire, cela va avoir un effet inflationniste difficilement contrôlable sur l'économie. Augmenter le salaire d'autant de gens d'un coup va être fatal ! Le seul moyen de compenser ces hausses sera d'augmenter le prix du BigMac.

Et puis en plus, si ces employés se mettent tous en grève, qu'est-ce que les Américains vont manger alors ???

Update 4 Septembre 2013: je ne peux pas m'empêcher de faire suivre cette caricature qui résume assez bien l'esprit du sujet:
"J'ai pour principe d'être toujours d'accord avec quiconque qui a la possibilité de cracher dans mon plat."

vendredi 23 août 2013

Vous avez la parole.


Je ne pouvais pas passer à côté de l'envie de vous faire part de ma satisfaction et de ma reconnaissance à tous ceux qui sont passés sur ce blog depuis sa création l'an dernier.
Aujourd'hui on vient de passer la barre des 5000 pages vues !

Merci chers lecteurs !

Mais ce blog est également le vôtre : vous aussi vous pouvez m'aider à l'améliorer.

Lorsque j'ai commencé, j'étais un investisseur occasionnel en or physique et un participant actifs à des forums sur l'or. Certaines de mes contributions et analyses ont tellement plu que je voulais les partager avec un plus grand nombre sans les voir perdues dans le fil du temps. C'est pour cela que j'ai commencé à les regrouper dans ce blog. Cela m'a permis de partager mes points de vue, mais également d'en apprendre davantage: on n'a jamais fini d'apprendre.

Mon parcours personnel m'a amené à avoir des connaissances utiles à comprendre ce qui se passe sur le marché de l'or et tous ceux qui l'influencent ou en dépendent. A la base, je suis comptable que j'ai complété avec un Master en Économie et Gestion en plus d'une certification en Gestion de Projets et je suis en train de préparer une autre en Analyse d'Entreprise (Business Analyst). Je suis passionné d'histoire, surtout post-Révolution Française et Napoléonienne, ce qui vient probablement du fait que j'ai grandi dans un village voisin de Waterloo, sur lequel l'ombre de l'Empereur plane encore. Le hasard des chose ma' fait atterrir actuellement dans le pays de Wellington plutôt et mon passe-temps favori est de contempler les différences culturelles entre les deux courants qui animent le Monde: les Anglo-saxons et les Latins. Peut-être qu'un jour j'y trouverais matière à en faire un blog.

En attendant, je ne me lasse pas de reproduire ici ce qui me choque, m'étonne, me passe par la tête et me semble mérité d'être partagé. Ma seule déception c'est le petit nombre de commentaires que les gens osent (daignent ?) poster au bas de mes articles.

Alors je voudrais profiter de cette opportunité pour vous donner la parole et me laisser ci-dessous dans les commentaires quelques lignes au sujet ce que vous aimeriez bien lire, des sujets que vous aimeriez voir aborder. Tout commentaire vaut la peine d'être laissé (si c'est un négatif, je vous demanderais juste d'éviter d'être grossier, c'est tout).

Merci pour votre fidélité et pour les messages que j'ai déjà reçu jusqu'à présent.


Si vous voulez me faire part d'un message en privé, vous pouvez le faire à l'adresse: editor@the-goldfisher.com



http://www.boosterblog.com
Boosterblog




Achator.net : L'annuaire spécialisé Or & Argent.
Cette page me sert de placement pour les référencements et liens échangés.
Si vous cherchez les meilleurs conseils pour faire des frites maison, de l'éplucheur à patates à la friteuse professionnelle, vous le trouverez sur frite.co, le site et la boutique des Frites ! et sa page Fritipedia.

mercredi 21 août 2013

Les rendements 5 ans US ont plus que doublé depuis le début de 2013. Et avec ça tout va bien ?

Quoi qu'on dise, je vois beaucoup de BS* sur le front des commentaires sur les taux d'intérêts US.
Le Dollar est toujours actuellement la plus importante devise du monde et ce qui se passe sur les taux d'intérêts de référence officiels, publiés par l'US Department Of The Treasury, et susceptible d'affecter la planète entière.
J'en profite d'un passage obligé pour raisons professionnelles sur leur site pour constater que depuis le début de l'année les taux US ont bougé de manière suffisamment remarquable pour que je vous en parle ici.

Sur le site du USDotT on peut télécharger tous les taux publié quotidiennement. Il y a les taux à 1, 3 et mois, 1, 2, 3, 5, 7, 10, 20 et 30 ans.
En comparant les données du 20 Aout 2013 avec celles du premier jour de l'année, je constate que les taux court termes ont globalement baissé. Par contre, les taux long termes ont bien monté, avec un pic sur les taux à 5 ans qui ont plus que doublé en moins de 8 mois !

Les stats sont ici:


En début d'année, si vous vouliez un bon rendement sur 5 ans, il était préférable de conserver ses liquidités sous votre matelas jusqu'à aujourd'hui pour bénéficier d'un rendement double de ce qu'il était après que les confettis de la dernière St Sylvestre aient été balayés.

En graphique, cela donne une belle cloche:


Alors on montre du doigt les pays aux économies déviantes comme la Grèce ou l'Italie et leurs taux d'intérêt de Junk Bonds, mais aucun d'eux n'a pu voir ses taux à 5 doubler comme on le voit sur le Dollar.

D'après le consensus médiatique, ce qui a causé la tension sur le 5 ou 10 ans serait la crainte des

jeudi 15 août 2013

15 Août : JOYEUX ANNIVERSAIRE au GOLD !!!

Cher Ami Gold,

cela fait aujourd'hui 42 ans que tu as été mis à la retraite forcée par le très courageux et vénérable président Richard NickSon, te reléguant ainsi au rang de vulgaire matière première après plus de 6.000 ans de bon et loyaux services en tant que base monétaire à l'usage des humains.

Au moment de te mettre à la retraite forcée, les Hommes ont cru qu'ils avaient atteint le niveau de sagesse et de maturité nécessaire pour se passer de toi.

Après 42 ans on peut dresser le constat et je dois dire qu'ils y sont bien arrivés: ils se sont passé de toi.
Mais bon, à quel prix? Y sont-ils arrivés à force de sagesse et ténacité ou bien ont-ils eu besoin d'avoir recours à des artifices pour continuer à laisser croire qu'ils y arriveraient ?

Cela fait 42 ans que nous les Hommes vivons dans la confiance que notre gouvernement dépense des fortunes à entretenir vis-à-vis de la monnaie qu'il émet, de la politique qu'il mène et de l'avenir qu'il nous promet.

42 ans que les gouvernements successifs, aidés par les gouverneurs de Banques Centrales et leurs cliques de

mercredi 24 juillet 2013

Les banques manipulent-elles le prix des Matières Premières à la hausse?

La question est posée dans l'article publié sur CNN Money:


La lecture duquel m'a quelque peu étonné. C'est en effet le genre de question qu'on a pas l'habitude de voir posée dans un média officiel.

Voici un bref résumé critique:

En 2003 la Fed qui régule les banques d'investissement a jugé que ce ne serait pas dommageable que les banques aient le droit d'acheter et stocker des matières premières. Les Non-users (non utilisateurs) ont dès lors commencé a accumuler des quantités de MP suffisamment considérables pour que l'Amérique commence à s'inquiéter à propos de la pression que cela met sur le consommateur en poussant les prix à la hausse.

Sans blague.

C'est du moins l'avis du Professeur Omarova qui a publié une étude l'an dernier à ce sujet et qui a été reçu hier Mardi 23 Juillet 2013 en audience devant le Sénat américain.

L'article site la JPMorgan (tiens ?!) qui aurait manipulé le prix du marché en Californie (qui comme vous le savez bien a un réseau électrique vétuste et au-delà de son seuil de saturation). le cas JPM est en cours d'enquête mais Barclays et Deutsche Bank ont déjà été mis à l'amende dans ce dossier.

L’article site également que Goldman Sachs (tiens, étonnant qu’on retrouve leur nom dans ce genre d’affaire) accumulerait des montagnes d’aluminium dans ses entrepôts de Detroit, entraînant la hausse du prix de la

vendredi 12 juillet 2013

L'or est la Kryptonite des banquiers

A l'époque où les gens étaient pleinement propriétaires de la monnaie, les banquiers étaient des personnes qu'on ne côtoyait uniquement en cas de besoin, comme un docteur, un dentiste ou un agent des pompes funèbres. Au moins on était en position de devoir aller les voir, au mieux on se portait. Par là je veut dire qu'ils n'étaient utiles qu'en cas de besoin.

L'État se bornait à battre monnaie et son rôle s'arrêtait là. Les gens qui avaient en main une pièce de 20F avaient effectivement un truc qui valait intrinsèquement 20f et qui pouvait servir à être échangé plus tard contre quelque chose d'autre de la même valeur. En attendant, ils pouvaient le conserver chez eux bien au chaud.
Ils n'avaient pas besoin de banquiers.

Depuis lors, les banquiers se sont donné comme mission de dominer le monde et d'être indispensable à chacun.

lundi 8 juillet 2013

L'or ne pourra que baisser dans ce contexte paradoxal.

On est en train d'atteindre LE moment paradoxal, on s'y approche de plus en plus: ce moment où il faudra faire le choix. On ne pourra pas l'éviter, on pourra gagner du temps encore et encore à coups de QE, mais cela ne fera qu'aggraver les conséquences.

Pendant ces 30 dernières années, les États ont vécu au dessus de leur moyens. Ils ont compté sur la sacro-sainte "croissance" pour augmenter sans cesse leur endettement.

La façon dont les gouvernements ont décidé de ce qu'ils pouvaient emprunter devait fortement ressembler à ceci:

"Youpi, notre PIB a crû de 4 % cette année, on va pouvoir lever 4% de recettes fiscales de plus et donc dépenser tout autant. C'est quoi les prévisions pour l'an prochain? 3% seulement, allons, empruntons là-dessus aussi."

Le concept marche uniquement si on a une croissance continue. Ça a marché durant les 30 glorieuses (1945-1975).
Actuellement on sort des 40 piteuses (1975-2015), qui ont vu des politiciens pathétiquement tenter de retrouver le niveau d’opulence des 30 glorieuses, poursuivant ce mirage définitivement éteint en usant d'outils qui ont fait leur temps. C'est cette période qui a vu l'endettement des États exploser.
En l'absence de croissance, cela n'a pu être possible uniquement qu'en comptant sur une baisse des taux: chaque année cela devait impérativement coûter moins cher de s'endetter que ce qui'il n'était le cas l'an précédent.

Et ça a marché. Voyez donc ci-dessous, je vous ai regroupé sur un graphique l'évolution du taux à 10 ans sur les certificats de trésorerie US, qui sont disponibles ici, pour la période 1990-2013.
La courbe parle d'elle-même: la tendance est à la baisse. Certes, il y a des hauts et des bas mais la tendance principale est là: cela coûte trois fois moins cher d'emprunter à 10 ans maintenant que ce n'était le cas il y a 23 ans.


Le petit pic de fin de graphique, en bas à gauche, ça correspond à quand Bernake s'est amusé à faire peur à tout le monde en annonçant sa stratégie de sortie des QE.

Les taux bas ont été le moyen qui a permis aux états de s'endetter, pas la raison. Ce n'est pas parce que ça ne coûtait pas cher qu'ils se sont endettés, mais parce qu'ils devenaient de plus en plus endettés qu'ils se devaient de diminuer les taux. Dernière astuce en date pour faire pression sur les taux: les QE1, 2 et Infinity et leurs substituts de leurs européens et japonais.

vendredi 5 juillet 2013

5 idées reçues sur la raison de la chute de l'or

Durant le dernier trimestre, l'or s'est pris la pire déverrouillée depuis un siècle, c'est un fait.
Mais là où je me tord de rire, ou pleure de désarroi c'est selon, c'est quand je lis ce qui se dit dans la presse pour expliquer ou justifier la baisse de l'or et qui teinté d'un non-sens absolu.
La palme revient à Nouriel Roubini (NR), qui malgré ses titres et son rang qui lui assurent une large audience n'en est pas moins dispensé de répandre des âneries à l'échelle planétaire, comme ici dans les Echos.

1. "L'or était dans une bulle, maintenant elle se dégonfle". (N.R.)

L'histoire des bulles est très bien documentée et j'invite quiconque qui se permet la comparaison de s'instruire sur les bulles économiques et boursières auparavant. La comparaison avec le phénomène physique de la bulle est totale: il y a d'abord une expansion qui croît géométriquement pour finalement atteindre un point de rupture et éclater subitement pour ne rien laisser derrière. Une bulle ne se dégonfle pas. La comparaison avec la bulle a été de nombreuses fois citée au cours de ces dernières années par les économistes anti-or uniquement pour faire peur au public et les tenir à l'écart de ce type de placement. Pourquoi a-t-on peur des bulles ? Parce qu'elles éclatent justement, et lorsque ça arrive on perd tout. Le cours de l'or s'est-il effondré de plus de 90% ?
Non, pas que je sache.
Alors arrêtez de mal nommer les choses, ce n'est que rajouter davantage de malheur au monde tout en étalant la preuve de votre petite culture.

2. Les QE ne créent pas d'inflation. 

Il est un fait que l'inflation mesurée et publiée officiellement n'accuse pas de variation significative depuis que les QE ont commencé. La peur que les QE entraînent de l'inflation a suscité une grande peur parmi les investisseurs les plus réalistes ce qui les a fait se tourner naturellement vers l'or.

mardi 25 juin 2013

La crise durera tant qu'on se ne demandera pas assez Pourquoi ?

L'approche de résolution de la crise souffre encore de réelles déficiences de méthodologie ! Voici pourquoi:

La dépêche est tombée la semaine dernière :
Les ministres des Finances de la zone euro ont validé jeudi, le premier rapport annuel du Mécanisme européen de stabilité (MES), qui fût lancé en octobre dernier pour sauver les États en détresse financière et doté d’un budget de 500 milliards d’euros. En trois mois, le fonds a déboursé 39,5 milliards pour aider l’Etat espagnol à recapitaliser ses banques et 2 milliards sur les 9 milliards promis à Chypre.

Ces montants s’ajoutent aux 200 milliards engagés pour l'Irlande, la Grèce, le Portugal, par le FESF, le fonds provisoire précédent. Le directeur général du FESF et du MES a souligné que ces fonds avaient rempli leur mission d’assurer la stabilité de la zone euro. « Sans le FESF, l’Irlande et le Portugal ne seraient sans doute plus dans l’euro », a affirmé hier Klaus Regling.

Réunis jeudi dernier à Luxembourg, les ministres des Finances de la zone euro ont négocié dur une réforme censée couper le lien entre crise bancaire et souveraine ainsi que la possibilité que le MES recapitalise directement des banques en difficulté et donc la possibilité qu’un fonds mutuel européen devienne actionnaire de banques. « Une révolution mentale » pour un diplomate.

Youpie, ils vont pouvoir continuer à faire les fous avec notre argent !
C'est sympa de leur mettre des garde-fous légaux, comme ça ils seront encore moins motivés à entreprendre un changement d'attitude, celle-là même qui nous a tous foutus dans la m...

vendredi 14 juin 2013

L'or n'est plus qu'une demi-monnaie

Je suis en train de lire l’excellent livre Voyage au bout d'une nuit monétaire écrit par l’économiste belge Bruno Colmant et qui parle de la tourmente des monnaies, disponible aux éditions de l’académie royale de Belgique, (ou sur Amazon et Kindle si vous suivez le lien) et qu’il a proposé en téléchargement gratuit à ses abonnés Twitter.

Bruno Colmant prête deux caractéristiques essentielles à une monnaie, qu’il définit comme :
1. un vecteur transactionnel (moyen d’échange), un instrument de mesure de la valeur des choses (toute chose a un prix exprimé en monnaie) et
2. un vecteur de thésaurisation, c.-à-d. un moyen de postposer sa consommation à plus tard tout en conservant sa valeur (épargne) ou consommer maintenant un revenu futur grâce au crédit.

Si une monnaie ne remplit qu’une seule des conditions, on aura alors une situation propice à la tourmente.
Par exemple, si la monnaie n’est réduite qu’à un instrument de mesure et transactions, elle

jeudi 13 juin 2013

the-goldfisher.blogspot.com devient the-goldfisher.com !

Avec la barre des 2000 pages vues bientôt passée, The Gold Fisher a décidé de passer à l'étape supérieure et se lancer en tant que dotcom !
The Goldfisher vous remercie pour votre fidélité et attend vos commentaires pour améliorer son site !

BoE: la Bulle des obligations est la plus grande menace à notre stabilité financière.

Andrew Haldane, un membre officiel de la Bank of England s'inquiète publiquement pour la bulle qu'ils ont volontairement créé sur le marché obligataire à cause de leur programme de rachat d'actifs (surimpression monétaire). Il commencent à se rendre compte que c'est la plus grande menace à la stabilité financière lorsqu'elle éclatera. 

Et bien il était temps !
Il espère décrocher le Prix Nobel avec ça ???

Lire ici dans leCityAM de Londres.

Bank official: Bond bubble is the biggest threat to financial stability.

Une semaine après qu’un comité de la Banque des Règlements Internationaux (BIS) dans la même gazette ont commencé les premiers à montrer des signes d'inquiétudes c'est le tour maintenant à la BoE de s'y mettre. 

Le timing ne peut pas être mieux choisi: début juillet le gouverneur de la BoE, Mervyn King, le grand architecte du Monney Printing (c'est comme ça qu'ils l'appellent ici, sans complexe les gars) va céder sa place au canadien Mark Carney, premier non-anglais pour diriger le Titanic d'outre-Manche. Ancien gouverneur de la Bank of Canada, ils l’ont choisi principalement pour son aptitude à avoir pu tenir le Canada hors de portée directe de la crise financière mondiale.

Bonne chance mec ! Là tu va prendre le commandement d'un bateau qui a déjà heurté l'iceberg et il n'ont pas encore réfléchi si il y aura assez de chaloupes de sauvetage pour tout le monde.

le siège de la Banque d'Angleterre - crédit http://www.london-gb.com
©the-goldfisher.com

jeudi 6 juin 2013

La crise, c'est de la faute à la démocratie !

Je ne peux non plus m'empêcher de relater tout en commentant la chronique du Contrarien matin du 4 juin 2013 (disponible ici http://www.lecontrarien.com/2013/06/04 ) et qui pose la question fondamentale:

Pourquoi fait-on de la dette ?

Force est de constater que depuis 1971 tous les gouvernements on augmenté l'endettement public et à chaque fois qu'ils ont eu recours à l'emprunt, AUCUN n'a proposé de plan de remboursement: ça ils s'en fichent vu qu'ils ne seront sans doute plus élus pour s'en soucier. Aux autres les mouches ! Il s'en sont simplement fiés à la Croissance (Ah, le mythe de la Croissance, si chère aux socialistes). 

Tous ont eu recours à l'endettement par hypocrisie politique: ils empruntaient pour ne pas augmenter les impôts qui auraient répercuté le vrai coût de leur politique démagogique. On leur a

mardi 4 juin 2013

Les Restrictions sur les acquisitions de l'or se resserrent en France

Chers amis,
Si comme moi vous vous dites que la hausse actuelle des marchés ne « colle » pas avec les Fondamentaux, que depuis 2008 on est en train de jouer avec le feu en appliquant des solutions à la nitroglycérine pour résoudre la crise de laquelle on ne sort pas – et que donc ça risque d’exploser à n’importe quel moment – vous devez certainement vous dire que se protéger en plaçant quelques économies en or physique n’est sans doute pas une mauvaise idée.
Je ne peux qu’abonder dans votre sens.

Devenez Goldeux, mais gare à vous !

Rejoignez le cercle des « goldeux », cette tribu de gens qui ne veulent pas se faire prendre pour des cons et qui se prémunissent du désastre à venir en achetant de l’or.
Car le Goldeux est un peu intelligent et sait réfléchir. Il a également un minimum d’instruction et a déjà ouvert un livre d’histoire. Et en plus c’était pour lire ce qu’il y avait dedans et il a aimé ça. Et il l’a retenu. Et c’est pour ça qu’il s’étonne qu’il n’y ait pas plus de personne qui font dans leur froc comment il voit le foutoir qu’on est en train de mettre dans l’économie du monde !

Cependant, le Goldeux est un ennemi de l’État, en Occident tout au moins.
Vous ne le voyez pas parce que ce n’est pas clairement dit dans votre journal favori. Un minimum de clairvoyance permet d’y remédier, ne vous en faites pas.

On fera tout pour vous détourner de l'or !

L’or, c’est « has been » : on n’en parle uniquement quand ça baisse. Les actions sont surévaluées,

Linkwithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Sélection vendeurs top fiabilité

Suivez The Goldfisher sur Twitter